SYBELLES, le « ski en famille »

Les Sybelles et le Dévoluy, c’est d’abord deux silhouettes de montagne hors norme : les Aguilles d’Arves et le  Pic de Bure. Derrière la carte postale, de grands espaces toujours ouverts à 360°. Les amateurs y profitent de quelques beaux spots de free ride et les familles d’un ski au long cours, toujours accessible.

Les clients, à 60% français, 30% d’Europe du Nord et 10% d’Europe de l’Est, trouvent des ambiances, des animations et des activités différentes, selon qu’ils choisissent l’une des 6 stations.

Les SYBELLES

Les Sybelles, ce sont 6 stations reliées entre elles : Le Corbier, St Jean d’Arves, St Sorlin d’Arves, St Colomban des Villards, La Toussuire et Les Bottières. Les 3 premières sont exploitées par MAULIN.ski, qui y a transporté 836 000 skieurs en 2014 / 2015.

Dans le Sybelles, MAULIN.ski a programmé 30 M€ d’investissements d’ici 2019, pour conforter et développer des infrastructures déjà très consistantes.

En 2016, le domaine exploité par la société est composé:

  • 46 Remontées Mécaniques
  • 7 TSD, 8 TSF, 26 téléskis
  • 97 pistes : 22 pistes vertes, 35 pistes bleues, 29 pistes rouges, 11 pistes noires
  • 1300 m de dénivelé entre 1100 m et 2400 m
  • 384 enneigeurs
  • 4 Tapis débutants

Les SYBELLES

Le CORBIER (Les SYBELLES)

La station « ski aux pieds » des Sybelles !

Entièrement piétonne, résidences et magasins à portée de main, Le Corbier propose une montagne d’activités et d’animations.

Le CORBIER

ST SORLIN D’ARVES (Les SYBELLES)

Sous le Col de la Croix de Fer, rendu célèbre par le Tour de France, un village de montagne ensoleillé, authentique et charmant, avec un choix d’hébergements variés : chalets, hôtels, résidences, gîtes, centres de vacances, meublés et l’accès à quelques beaux spots de free ride.

ST SORLIN D’ARVES

ST JEAN D’ARVES (Les SYBELLES)

La destination montagne incontournable pour les familles en recherche d’authenticité ! Ici, l’agriculture de montagne est très dynamique et la convivialité inscrite dans les gênes des habitants.

ST JEAN D’ARVES